Écouter Voir


Froissage

Réalisé en 1968, le Froissage d’André-Pierre Arnal s’intègre aux recherches du groupe Supports/Surfaces dont il est membre. Déconstruire le tableau traditionnel est au cœur de leur réflexion et les artistes du groupe n’hésitent pas à plier, découper ou froisser la toile, souvent dissociée du châssis, pour repenser les codes de la peinture. 

Photographie d’archive, les artistes représentés de gauche à droite : Claude Viallat, Daniel Dezeuze, Vincent Bioulès, Patrick Saytour, Marc Devade, André Valensi. 

André-Pierre ARNAL
Froissage
1968

Peinture à la bombe sur toile libre
350 x 238.8 cm
FGA-BA-ARNAA-0005

Narratrice : Lucie Pfeiffer, assistante conservatrice collection beaux-arts