Expositions


Genève, Église Saint-Germain (CH)    4 juillet 2021 - 19 septembre 2021

Peinture et musique à Saint-Germain

La Fondation Gandur pour l’Art s’associe à l’église Saint-Germain pour exposer deux œuvres majeures de sa collection de peinture abstraite. À cette occasion, deux tableaux d’Alfred Manessier seront montrés pendant trois mois dans la nef de l’église gothique. Chaque soir du programme, les spectateurs pourront ainsi écouter une ou plusieurs œuvres musicales mises en regard d’une œuvre littéraire, tout en contemplant les tableaux magnifiés par le cadre.

Pour accompagner le programme 2021, organisé par les Concerts d’été à Saint-Germain, la Fondation Gandur pour l’Art a sélectionné cette année deux œuvres d’un même artiste : Polders enneigés et Printemps proche, du français Alfred Manessier.

Les deux tableaux, peints à Paris en 1956, sont directement inspirés du voyage en Hollande qu’effectue l’artiste en février 1955. Le peintre découvre à cette occasion les Pays-Bas en hiver qui lui inspirent une suite de paysages non-figuratifs d’une conception très novatrice pour l’époque. Les deux œuvres exposées à Saint-Germain, emblématiques de la Période Hollandaise, marquent un tournant dans l’art d’Alfred Manessier alors au sommet de sa carrière internationale.

Dès 1943, l’œuvre d’Alfred Manessier est marquée par la foi qui l’anime, confirmée par sa conversion au catholicisme. Ses toiles traduisent un sentiment de sacré et de mystère présent dans toute chose, tendant vers une dimension intemporelle et méditative. Après-guerre, il consacre une part importante de son travail à l’élaboration de vitraux dont il sera le premier à proposer des modèles non-figuratifs pour les églises. Sa création prolifique dans ce domaine est à l’origine de la renaissance de l’art du vitrail qui s’opère au cours des années 1950.

Dans Polders enneigés et Printemps proche, les mosaïques de parcelles colorées traversées de grandes lignes fluides, tout comme le contraste des couleurs chatoyantes et froides, évoquent les miroitements de la lumière hivernale sur les étendues enneigées ou les pâtures verdoyantes du printemps. Elles font subtilement écho aux vitraux qui les surmontent. Grâce à ces derniers, réalisés au début des années 1960 par l’artiste vaudois Walther Grandjean (1919-2006), dit Bodjol, le visiteur appréciera les peintures d’Alfred Manessier avec une émotion d’autant plus grande qu’il les découvrira dans la lumière et l’ambiance si particulière d’un lieu sacré.

 

L’église Saint-Germain sera accessible selon les horaires des concerts programmés tous les dimanches et lundis durant l’été entre le dimanche 4 juillet et le dimanche 19 septembre 2021.

L’église sera exceptionnellement ouverte aux visiteurs les samedi 18 et dimanche 19 septembre de 14h00 à 18h00. Visites sous la conduite des conservateurs de la Fondation.

© Fondation Gandur pour l’Art, Genève. Photographe : Lucas Olivet © 2021, ProLitteris, Zurich

Œuvres en prêt

Alfred MANESSIER
Polders enneigés
1956
Alfred MANESSIER
Printemps proche
1956