Expositions


Couvent de La Tourette, Éveux (FR)   22 septembre 2020 - 20 décembre 2020

Le Mural-nomade. Tapisseries modernes et contemporaines

Dans la continuité de la démarche initiée à l’occasion de son cinquantenaire en 2009, Le Couvent de la Tourette, chef-d’œuvre religieux de Le Corbusier, situé à Éveux près de Lyon, accueille cet automne une exposition consacrée à la tapisserie moderne et contemporaine, dans laquelle figure notamment les tapisseries « Muralnomad » de Le Corbusier. L’exposition est l’occasion de découvrir la richesse et la diversité des créations en tapisserie des années 1960 à nos jours. Avec ses jeux de matières, ses couleurs et ses dimensions monumentales, la tapisserie se prête particulièrement au dialogue avec l’architecture.

Commissariat : Frère Marc Chauveau

Deux courants de ces années charnières pour l’art textile sont présentés dans l’exposition. Le premier est celui des tapisseries issues des commandes passées par les Manufactures nationales des Gobelins ou de Beauvais aux grands artistes contemporains, dans la tradition remontant à la création des Manufactures au XVIIe siècle par Colbert. Parmi les artistes de renom sollicités, Geneviève Asse, Pierrette Bloch, Pierre Buraglio, Alexandre Calder, Eduardo Chilida, Sonia Delaunay, Julije Knifer, Le Corbusier, Aurélie Nemours, Gustave Singier, Raoul Ubac, Victor Vasarely ou encore Maria-Elena Vieira Da Silva.

Le second courant, appelé Nouvelle Tapisserie, émerge au cours de la seconde moitié du XXe siècle et est révélé au public lors de la 1e Biennale internationale de la tapisserie à Lausanne en 1962. Il se caractérise par un renouvellement des techniques, mêlant inspirations traditionnelles européennes et amérindiennes, ainsi que l’utilisation de matériaux nouveaux comme le sisal, le crin ou encore des fibres synthétiques. Portée par des figures marquantes telles que celles de Jagoda Buić, Olga de Amaral, Thomas Gleb ou encore Josep Grau-Garriga, la Nouvelle Tapisserie cherche également à s’affranchir de la surface du mur au travers de jeux de matières et de volumes. De bidimensionnelles qu’elles étaient depuis des siècles, les tapisseries deviennent tridimensionnelles avec une liberté de tissage qui s’émancipe des techniques traditionnelles.

© Couvent de La Tourette, Éveux

Œuvre en prêt

Josep GRAU-GARRIGA
Hores de llum i de foscor
1986