Expositions


Colby College Museum of Art (USA)   11 février 2021 - 6 juin 2021

Roy Lichtenstein: History in the Making, 1948–1960

Roy Lichtenstein: History in the Making, 1948–1960 est la première grande exposition muséale consacrée aux premiers travaux de l'un des artistes américains les plus célèbres du XXe siècle. L’exposition retrace l’histoire peu connue des débuts de Roy Lichtenstein et permet une compréhension plus profonde de l’art américain d’après-guerre.

Cette exposition sans précédent, qui rassemble des œuvres prêtées par des musées et des collections privées, présente environ 90 œuvres issues des fécondes années de formation de l'artiste. De nombreux tableaux, dessins, sculptures et gravures y seront exposés au public pour la première fois.

Commissariat : Marshall Price, Nancy A. Nasher et David J. Haemisegger

Roy Lichtenstein: History in the Making explore la période qui précède le point, c’est-à-dire les points Benday, typiques des peintures pop de Roy Lichtenstein. L'exposition révèle comment le Pop art est né du dialogue avec le modernisme européen, la peinture d'histoire américaine et diverses sources vernaculaires.

Né en 1923 à New York, Roy Lichtenstein s'inscrit en 1941 à l'université d'État de l'Ohio, où le programme progressif et l'accent mis sur la perception visuelle influencent sa réponse irrévérencieuse à l'histoire et à la culture américaines. Il doit interrompre ses études pour servir dans l'armée pendant la Seconde Guerre mondiale, ce qui lui permet de voir en personne certains grands chefs-d'œuvre européens. De retour en Ohio, Roy Lichtenstein mêle rapidement différents styles d'art moderne pour créer un corpus novateur et personnel. Il expose régulièrement à New York dès le début des années 1950, s’attirant une attention considérable de la part des critiques.

Avant 1960, les œuvres de Roy Lichtenstein sont empreintes de son humour caractéristique et évoquent de nombreux thèmes qui se retrouveraient plus tard dans sa carrière. L’artiste emprunte à l’art ancien tout en se prenant de passion pour la culture populaire – laissant présager de ses travaux plus connus des décennies suivantes. Il puise l’inspiration dans les contes de fées, la caricature, l’art populaire et les dessins d’enfants. Il s'inspire de diverses formes d'Americana, dont des représentations de cow-boys et d'Amérindiens issues des peintures des Grandes Plaines du XIXe siècle, et les personnages des dessins animés de Disney, Bugs Bunny, Donald Duck et Mickey Mouse. Ces inspirations vernaculaires, et d’autres encore, sont les signes précurseurs méconnus mais essentiels de son appropriation de la culture populaire et de ce qui sera plus tard son recours bien connu à la bande-dessinée, à la publicité et aux journaux.

L'exposition retrace également l'histoire de l’expérimentation brève, mais déterminante, de Roy Lichtenstein avec l'abstraction en 1959 et 1960. À l’époque où l'expressionnisme abstrait se popularise, ces peintures illustrent comment l'influence considérable de ce mouvement inspira l'artiste, non sans qu’il y inscrive son humour et son esprit caractéristiques.


Œuvre en prêt

Roy LICHTENSTEIN
Device
1954