Expositions


Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, Paris (FR)   11 octobre 2019 - 1 mars 2020

Hans Hartung, la fabrique du geste

À l’occasion de sa réouverture après une année de travaux de rénovation, le Musée d’Art moderne de Paris présente Hans Hartung, La fabrique du geste, consacrée à l’un des principaux rénovateurs de l’art abstrait d’après-guerre. La dernière rétrospective dans un musée français datant de 1969, il était important de redonner à Hans Hartung (1904-1989) toute la visibilité qu’il mérite. L’exposition porte un nouveau regard sur l’ensemble de l’œuvre de cet artiste majeur du XXe siècle et sur son rôle essentiel dans l’histoire de l’art.

Commissariat : Odile Burluraux

L’exposition est construite comme une succession de séquences chronologiques sous la forme de quatre sections principales. Composée non seulement de peintures, elle comprend également des photographies, témoignant de cette pratique qui a accompagné l’ensemble de sa recherche artistique. Des ensembles d’œuvres graphiques, des éditions limitées illustrées, des expérimentations sur céramique, ainsi qu’une sélection de galets peints complètent la présentation et retracent son itinéraire singulier. Afin de mettre en relief le parcours de Hans Hartung, en même temps que son rapport à l’histoire de son temps, cette exposition propose des documents d’archives, livres, correspondances, carnets, esquisses, journal de jeunesse, catalogues, cartons d’invitations, affiches, photographies, films documentaires, etc.

Le parcours de la rétrospective comprend une sélection resserrée d’environ trois cents œuvres, provenant de collections publiques et particulières françaises et internationales et pour une grande part de la Fondation Hartung-Bergman. Cet hommage fait suite à l’acquisition du musée en 2017 d’un ensemble de quatre œuvres de l’artiste.

Revue de presse

Art Critique — 29.10.2019
« Hans Hartung, l’épure du trait »


Œuvres en prêt

Hans HARTUNG
T 1973-E12
1973
Hans HARTUNG
T 1947-12
1947