Expositions


Musée des Beaux-Arts, Dole (FR)   22 mars 2019 - 15 septembre 2019

Tous les sexes du printemps, Jean Messagier (1920-1999)

La rétrospective du Musée des Beaux-arts de Dole montre l’œuvre de Jean Messagier dans sa plus grande diversité, couvrant l'ensemble de sa carrière de la fin des années 1940 jusqu'aux dernières peintures des années 1990, présentant une centaine d’œuvres, peintures, œuvres graphiques, sculptures ainsi que films et photographies évoquant la dimension performative de son travail.

Commissariat : Amélie Lavin et François Michaud

Messagier, célèbre dès les années 1950, exposé dans le monde entier, ami des peintres, des rock-stars et des poètes, entame la décennie 1980 avec une exposition rétrospective au Grand Palais qui marque alors, paradoxalement, le début d’un certain oubli. Les raisons sont multiples qui font qu’aujourd’hui l’œuvre de cet artiste est en partie oubliée, en tout cas méconnue, et fait l’objet, sans doute, d’un malentendu. Messagier, abstrait ? Surgissent alors ces images d’entrelacs colorés, cette peinture dite « de laveur de carreaux », qui fut, il est vrai, celle de ses premiers succès et de sa consécration, mais qui n’est qu’une des facettes d’une œuvre gigantesque et protéiforme, qui n’a cessé de se mettre en danger et de se réinventer.

L’objet de la rétrospective imaginée au Musée des Beaux-arts de Dole en 2019 est de montrer clairement que Messagier travaille au-delà des questions de figuration et d’abstraction, dans une urgence de peindre, de dessiner, de créer, qui a comme principale obsession celle de répondre à la cruelle créativité de la nature. Elle fera la part belle à la liberté de l'artiste et à sa poésie.

Soucieux d’être contemporain de son époque, Messagier le sera toujours, et son œuvre, si on l’embrasse autant que possible dans sa globalité, porte à la fois sa signature et l’esprit de son temps.

© Musée des Beaux-Arts de Dole

Œuvre en prêt

Jean MESSAGIER
Journée à quatre joies
Septembre 1960